“75mm Production” est une petite structure fondée fin 2014 par Laurent Chevalier et Marc Sandoz, deux amis de longue date. Elle est le fruit d’une passion commune pour le télémark et l’audiovisuel.

Pourquoi “75mm Production” ? Simplement parce que ses skieurs utilisent des fixations de la norme 75 (empattement de 75mm) mais aussi pour un clin d’œil aux films 35mm. Et de cette idée commence une aventure…

Son objectif est de réaliser et produire des films de télémark. Chaque étape est alors gérée par “75mm Production”: Du tournage à la diffusion, en passant par la réalisation et le montage.

En plus d’un film annuel d’une vingtaine de minutes retraçant la saison écoulée, elle réalise de petits épisodes internet nommés: “Webisodes”. Ils ont pour but de raconter et de faire vivre à leurs “followers” les journées de tournage tout au long de la saison.

Durant l’entre-saison, l’équipe définit et organise la structure et les objectifs de la saison suivante. Ainsi le fil conducteur est installé et les tournages peuvent débuter en respectant ce plan. Chaque membre pratique également ses sports et loisirs tout en filmant et/ou photographiant ses activités pour la réalisation d’un webisode d’été baptisé: “Summertime”. Les activités de “75mm Production” durent ainsi toute l’année.

Webisodes 2017-2018

# 4.1   Début de saison

C’est avec un temps plus que médiocre que nous avons lancé notre saison cette année.

Quelques amis télémarkeurs se sont joints à nous pour marquer le coup et partager deux jours de télémark qui coïncidaient avec le retour de Laurent sur les skis après sa blessure.

Que du bonheur!

Prochaine étape : Zermatt les 5 et 6 décembre.

6h00, départ de Lausanne pour Saas Fee! Cette fois, nous y sommes, le début de saison est bien là. Une météo peu clémente, mais nous sommes confiants, une amélioration est prévue pour le lendemain.

Arrivés sur place, nous retrouvons quelques amis, récupérons nos abonnements de saison. Dès lors, plus rien ne peut nous arrêter! Départ imminent du métro alpin pour se retrouver à 3500m les skis aux pieds…

Entre vent, neige et brouillard, notre première journée est compliquée mais cela ne nous empêche pas d’avoir du plaisir. Il faut retrouver les vieux réflexes… Une carte mémoire nous complique la tâche, heureusement vite résolu. En fin de journée, après une bonne douche chaude, nous sortons nous restaurer et nous hydrater avec quelques bières.

Le lendemain ce n’est plus le brouillard qui est contre nous mais de fortes rafales de vent qui menacent l’ouverture des installations. Fort heureusement, il est un peu tombé vers 10h30 et nous pouvons rejoindre les cimes. Les virages s’effectuent au gré des descentes, en ayant de bonnes sensations. Puis il faut bien prévoir le retour après un week-end de rigolades.

Quelques photos

Plus de webisodes